4 faits fascinants sur la réduction mammaire

5/5 - (1 vote)

reduction-mammaire

La réduction des mammaire est en fait possible pour toutes les tailles

Il n’y a pas de seuil de taille de bonnet pour avoir besoin (ou vouloir) une réduction mammaire. Elles conviennent à toute personne qui peut bénéficier de la procédure.

Les réductions mammaires conviennent aux personnes dont les seins pendent vers le  bas, à celles qui souffrent de douleurs dorsales et à celles qui voient une interférence avec leurs activités physiques explique un Docteur  chirurgien esthétique, cranio-facial et plasticien reconstructeur, à Paris. Donc, si vous avez des seins de taille moyenne qui vous font encore mal quand vous courez, il est tout à fait valable d’évoquer la possibilité d’une réduction avec votre médecin.

 Ce n’est pas seulement pour les gens qui ont toujours eu de gros seins

Un autre fait surprenant concernant la réduction des seins est qu’elle ne concerne pas seulement les personnes qui ont de gros seins depuis la puberté. Les corps changent avec le temps, et votre besoin de réduction peut aussi augmenter.

Un  chirurgien plasticien esthétique et reconstructeur certifié explique à Paris que la réduction des seins s’adresse aux personnes ayant de gros seins qui ont grossi à la suite d’une grossesse ou d’autres changements corporels. Donc, si vous avez vécu ces changements, mais que vous hésitez à demander de l’aide parce que vous pensez que vous ne faites pas l’affaire – détrompez-vous.

La réduction des seins est possible à tout âge

Un autre aspect surprenant des réductions mammaires est qu’elles ne sont pas réservées aux mères ou aux personnes âgées. Même les jeunes, et les mineurs qui ont des problèmes, peuvent subir l’intervention. En termes d’âge, toutes les patientes sont de bonnes candidates. On pratique des réductions mammaires chez les jeunes adolescentes jusqu’aux femmes plus âgées qui présentent des symptômes. Ce qui est important, c’est que la patiente soit en bonne santé et puisse tolérer la chirurgie. Donc si vous avez des symptômes, peu importe votre âge, vous avez le droit d’en parler à un professionnel.

C’est une procédure ambulatoire

Même si elle peut sembler intimidante, la réduction mammaire n’est en fait pas si longue ou intense. La chirurgie est une procédure ambulatoire, donc les patientes rentrent chez elles le jour même. Après cela, le rétablissement n’est pas si mauvais non plus. Cela est dû à la nature de la procédure. Vous pouvez en savoir plus ici : https://fr.wikipedia.org/wiki/Mammoplastie

L’intervention dure environ trois heures et se fait sous anesthésie général. Aucune suture externe n’est utilisée. Tout est fait sous la peau, et toutes les sutures sont dissolvables.  Cela signifie que la guérison est accélérée.

Réduction mammaire

La chirurgie de réduction mammaire consiste à pratiquer des incisions le long de lignes pré-marquées. L’excès de peau, la graisse sous-jacente et le tissu glandulaire sont retirés. Les mamelons et les aréoles sont relevés et la peau en dessous est fermée par des sutures internes ou externes. Pendant la période postopératoire, un drain chirurgical peut être placé dans chaque sein pour permettre l’écoulement du liquide. Une fois les incisions cicatrisées, la patiente peut reprendre ses activités normales.

Techniques de réduction mammaire
Il existe deux principaux types de chirurgie de réduction mammaire. Toutes deux impliquent une incision autour de l’aréole. L’incision horizontale, appelée incision d’ancrage, entraîne une cicatrice plus large et retire plus de peau. Dans les deux cas, le chirurgien enlève le tissu mammaire, la graisse et la peau pour réduire la taille et la forme du sein. L’incision en forme de sucette permet d’obtenir des seins plus ronds et plus plats. Les deux techniques ont leurs limites.

La technique de l’incision verticale est pratiquée chez les femmes dont le volume des seins est modéré et asymétrique. La technique pédiculaire, quant à elle, repositionne le mamelon sur une bande de tissu. Comme cette méthode préserve la plupart des vaisseaux sanguins et des canaux lactifères, elle réduit le risque de perte de sensation permanente. Elle permet également de maintenir les capacités d’allaitement. Il existe quelques risques associés à chaque technique, mais ils sont faibles et facilement gérables.

Effets secondaires de la chirurgie de réduction mammaire
Il existe plusieurs effets secondaires de la chirurgie de réduction mammaire. Il est possible que vous ayez des ecchymoses et un certain gonflement, mais ceux-ci devraient disparaître après quelques jours. Après l’opération, vos seins seront plus fermes et plus ronds. La douleur initiale est normale, mais elle peut s’aggraver si vous soulevez des objets lourds juste après l’intervention. Vous pouvez également ressentir un engourdissement du mamelon. Vous devez contacter votre médecin si vous ressentez l’un de ces symptômes.

La récupération après une chirurgie de réduction mammaire dépend de l’ampleur de l’intervention, de la vitesse de guérison naturelle et du type d’anesthésie. La plupart des patientes peuvent sortir le jour même, mais il se peut que vous deviez passer la nuit sur place. Vous aurez besoin d’un chauffeur pour la première nuit. On vous donnera un bandage et un vêtement de compression, et vous ne pourrez pas beaucoup bouger vos seins. Votre amplitude de mouvement peut également être limitée après l’opération.

Préparation préopératoire
La visite préopératoire est un élément clé du processus. Lors de cette visite, votre chirurgien confirmera votre état de santé et discutera des tests de laboratoire ou des mesures dont vous pourriez avoir besoin. Votre infirmière préopératoire vous expliquera également votre opération et ce à quoi vous devez vous attendre pendant votre séjour à l’hôpital. Voici quelques conseils pour vous préparer à l’opération. Assurez-vous d’avoir tous vos antécédents médicaux à la disposition de votre chirurgien. Vous devez également discuter de vos attentes quant aux résultats de l’opération et à votre rétablissement postopératoire.

Après votre consultation, le chirurgien examinera vos seins. Il prendra des mesures détaillées et des photos pour votre dossier médical. Le mamelon, l’aréole et la forme générale de vos seins seront soigneusement examinés. Votre chirurgien peut également utiliser une greffe de mamelon libre pour les seins féminins très volumineux. Une fois que vous aurez choisi la méthode chirurgicale, vous devrez prendre au moins une semaine de congé et des rendez-vous de suivi.

Convalescence post-opératoire
Les premiers jours qui suivent une opération de réduction mammaire sont cruciaux. La plupart des patientes rentrent chez elles avec des bandages stériles et un soutien-gorge chirurgical. Quelques jours plus tard, elles peuvent prendre une douche, mais vous aurez besoin d’un conducteur désigné. Vous serez enflée et votre corps aura besoin de repos pendant une semaine. Pendant cette période, il se peut que vous ressentiez une certaine douleur et une certaine gêne, et que vous deviez faire très attention à ne pas conduire.

Une fois que vous aurez quitté l’hôpital, vous devrez suivre les instructions postopératoires du chirurgien. La chose la plus importante que vous puissiez faire est de vous reposer, ce qui peut être particulièrement important dans les 72 heures qui suivent l’opération. Vous devrez limiter votre activité et prendre vos médicaments à l’heure prévue. Il est utile de demander l’aide d’un ami ou d’un membre de la famille pendant votre convalescence.

L’acide hyaluronique est un produit de comblement dermique que les spécialistes dans le domaine de la chirurgie plastique utilise pour traiter des patients.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *