Soins post-opératoires : gestion de douleurs

 

chirurgie esthetique

Confort général

Il est important que vous vous leviez, que vous vous déplaciez dans la maison et que vous preniez de grandes respirations 4 à 6 fois par jour.

Prévoyez de dormir sur le dos avec la tête surélevée, si possible. Dormir sur le côté provoquera un gonflement sur le côté sur lequel vous êtes allongé. Il peut être très utile de se faire un nid avec des oreillers.

Certaines personnes ont un léger mal de gorge ou une légère toux pendant les 2 ou 3 jours qui suivent l’opération. Il s’agit d’un effet secondaire de l’anesthésie qui devrait disparaître en 48-72 heures.

Gestion de la douleur

La première nuit et le premier jour après l’opération seront les plus inconfortables. La douleur se stabilisera ensuite au cours des 24 à 48 heures suivantes, puis diminuera de jour en jour. La plupart des personnes n’auront pas besoin d’analgésiques sur ordonnance à la fin de la première semaine. Certaines personnes ne prennent que quelques doses. Écoutez votre corps et prenez vos médicaments, au fur et à mesure que vous en avez besoin. Vous guérirez plus vite si vous n’êtes pas tendu et fatigué par la douleur. La douleur est aussi la façon dont votre corps vous demande de ralentir. Prévoyez de vous reposer la première semaine après l’opération.

On vous proposera un analgésique sur ordonnance à utiliser après l’opération. Il s’agit généralement d’une combinaison d’acétaminophène (Tylenol®) et d’un narcotique. Pour éviter les nausées, prenez les comprimés avec de la nourriture dans l’estomac. La constipation peut être un effet secondaire ; doublez votre consommation de fibres et de liquides pendant que vous prenez ces pilules. Un ramollissant de selles peut être utile pour certains patients. Vous pouvez passer à de l’acétaminophène de force normale à mesure que la douleur s’atténue. Vous pouvez prendre des analgésiques non stéroïdiens, tels que l’ibuprofène (Motrin®, Advil®) ou le naproxène (Aleve®, Naprosyn®), 5 à 7 jours après l’opération mais pas avant l’ablation de vos drains.

On vous proposera de vous reposer, surtout de laisser les compresses sur vos plaies. C’est ainsi qu’est gérée la douleur par un chirurgien esthétique. Paris a un vrai savoir faire et peut compter sur ces chirurgiens esthétique qui pratique différents techniques de chirurgie esthétique en gérant bien les soins post-opératoires.

Les narcotiques interagissent avec l’alcool ; ne buvez donc pas en même temps que vous les prenez. Le médicament vous rendra également somnolent, alors ne conduisez pas pendant que vous le prenez. Après les premiers jours, si vous avez cessé de prendre des médicaments antidouleur, vous pouvez boire.

Drainage

Les drains sont utilisés dans 80 à 90 % de nos interventions chirurgicales pour prévenir les gonflements et l’accumulation de liquide après l’opération. Vous recevrez des instructions sur les soins à apporter aux drains avant de quitter l’hôpital. Veuillez les vérifier périodiquement lorsque vous êtes éveillé. Vous devrez les vider lorsqu’ils seront remplis entre un tiers et la moitié. Il est important de ne pas mouiller les drains en raison du risque d’infection.

Le drainage initial sera sanglant et passera au rouge clair puis au jaune clair au cours des 3 à 5 jours suivants. Si le sang coagule dans le tube, il peut être éliminé en appliquant une pression et en « trayant » le tube vers le bulbe. Faites attention à ne pas mettre de tension sur le tube à l’endroit où il entre dans la plaie.

Vous devez vous laver les mains avant et après avoir manipulé les drains. Notez la quantité de drainage et videz l’ampoule dans les toilettes. L’ampoule devra être pressée lorsqu’elle est scellée afin de créer une aspiration. Si vous avez moins de 30 cm3 de drainage dans les 24 heures précédant votre premier rendez-vous post-opératoire, vous pouvez appeler le bureau pour prendre rendez-vous afin de les faire enlever. Le fait de garder le haut de votre corps calme dans les premiers jours suivant l’opération réduira votre drainage.

Soins des plaies

Il n’est pas nécessaire de changer un pansement propre et sec pendant les 2 ou 3 premiers jours suivant l’opération. Si vous avez des drains, votre premier changement de pansement aura lieu dans notre clinique. Si vous n’avez pas de drains, vous pouvez retirer vos pansements à la maison 2-3 jours après l’opération. Retirez l’adhésif extérieur et le rembourrage de gaze. Il est normal d’avoir un drainage brun foncé sur la gaze. Vous verrez probablement des bandes de papier (Steri-Strips®) directement sur la ligne de suture et une croûte le long du Steri-Strip®. Vous aurez également quelques bleus. Ne retirez pas les Steri-Strips®.

Vous pouvez vous doucher après avoir retiré les pansements et les drains d’origine. Faites mousser un savon doux sur votre poitrine au-dessus des incisions et des Steri-Strips®. Laissez le savon mousser sur les seins (ne frottez pas la zone ; soyez doux avec vous-même), rincez et séchez en tapotant. Placez un rembourrage de gaze ou des rectangles de coton propre et doux (comme les vieux tee-shirts) sur chaque sein et maintenez-le en place avec un soutien-gorge de sport à fermeture frontale.

Votre médecin vous donnera d’autres instructions pour le soin des plaies au moment de l’opération.

Complications

Si c’est le cas, veuillez téléphoner ou vous présenter à la clinique ou au service des urgences lorsque la clinique est fermée le plus tôt possible :

Un gonflement, une rougeur ou une douleur croissante dans les seins.
Drainage du pus des seins.
Saignements excessifs après l’opération (c’est-à-dire que les pansements sont imbibés de sang).
un essoufflement.
Fièvre supérieure à 100 degrés par voie orale.
Limitations d’activité après l’intervention chirurgicale
Il est interdit de se pencher au-dessus des épaules, de se tordre ou de soulever plus de cinq livres pendant trois semaines.
Pas d’activité ou d’exercice intense pendant trois semaines. Toute activité qui fait rougir votre visage ou vous fait transpirer peut vous faire enfler.

Pas de trempage de vos incisions (bain ou jacuzzi) tant que vos Steri-Strips® n’ont pas été retirés, que vos sutures n’ont pas été enlevées et que toutes les croûtes ne sont pas guéries.
Après trois semaines, vous pourrez reprendre vos activités normales.
Ne portez pas de soutien-gorge à armatures pendant les 4 à 6 semaines qui suivent l’opération, et c’est alors une question de choix personnel.

Soins des cicatrices

Le développement des cicatrices est un processus qui dure jusqu’à un an ou plus après l’opération. Les cicatrices peuvent être importantes, mais avec un peu de soin, leur aspect peut s’améliorer. Il est également fréquent d’avoir des zones d’engourdissement dans les seins. Cela peut être permanent, mais certaines patientes voient leur état s’améliorer avec le temps.

À mesure que la guérison progresse, les démangeaisons peuvent devenir importantes. N’oubliez pas que démangeaison = guérison. Parfois, les démangeaisons viennent du plus profond de l’organisme, où aucun grattage n’est utile, ou bien le mamelon peut démanger beaucoup. Faites très attention à ne pas endommager la peau tendre et neuve. Le refroidissement des seins peut les apaiser. Cela peut se faire avec de l’air frais, une douche froide ou des poches de glace (celles en gel bleu sont très bonnes car elles épousent bien la forme du sein, sont légères et peuvent être réutilisées). Lorsque vous utilisez les packs de glace, vous pouvez étendre une fine serviette sur les seins, puis les packs, replier la serviette sur les packs et les serrer doucement contre votre corps. En général, il est conseillé de ne pas utiliser les poches de glace plus de 15 minutes à la fois.