Comment avoir un beau nez comme une célébrité

rhinoplastie-chirurgie-esthétique--

Rhinoplastie ouverte ou fermée ?

Je suis sûr que vous en avez entendu parler. Qu’est-ce qu’une rhinoplastie ouverte ? Qu’est-ce qu’une rhinoplastie fermée ? Un docteur expérimenté  explique les différences :  En fait, ce qui distingue un type de rhinoplastie d’un autre est la façon dont le chirurgien accède à l’intérieur du nez. Alors qu’en rhinoplastie ouverte, une petite incision est pratiquée à la base du nez afin de soulever la peau, en rhinoplastie fermée, l’intervention se fait de l’intérieur du nez, par les narines. Dans ce deuxième cas, le chirurgien plastique n’a pas de vue directe sur la zone qu’il intervient.

Connaissant la différence, il faut dire que les deux techniques sont valables. Selon les mots d’un praticien reconnu,   lorsque la pointe du nez est celle qui demande le plus d’attention, il faut utiliser une technique ouverte. Cette deuxième modalité de rhinoplastie permet de travailler les cartilages des ailes avec une plus grande précision. Sinon, lorsque ce n’est qu’un petit pont, ou une légère déviation nasale, qu’il faut améliorer, la technique choisie est généralement la technique fermée.

Pour plus d’informations sur la rhinoplastie, je vous conseille ce site web : https://www.editoweb.eu/Rhinoplastie-Questions-et-reponses_a32072.html

Ce n’est pas une opération douloureuse, mais c’est une opération très difficile

Aucune crainte de la douleur. Passer par une rhinoplastie n’implique pas de souffrir d’une période post-opératoire douloureuse… bien que cela vous rende mal à l’aise. Ceci est principalement dû au fait que  le patient devra passer entre 24 et 48 heures avec un nez bouché. De plus, une fois la période de convalescence terminée, il est recommandé de maintenir une certaine protection contre le soleil. De plus, évitez les sports d’impact pendant une période d’environ deux mois. Enfin, il faut tenir compte du fait que le résultat de la rhinoplastie mettra un certain temps à devenir définitif . En moyenne, jusqu’à un an, ou un an et demi, après l’opération, le nez n’aura pas été complètement désinflammé.

Réinterventions possibles

Elle n’est pas normale, loin de là (elle ne se produit guère dans 10 % des cas). Cependant, il se peut qu’une réintervention soit nécessaire. La raison ? Les asymétries sont fréquentes avant l’opération. Bien qu’elles subsistent généralement après la première opération, une certaine asymétrie peut subsister dans la période post-opératoire ou apparaître lorsque le nez se dégonfle. Les patients en sont informés avant l’opération. Un praticien célèbre explique que ces retouches ou réopérations sont généralement effectuées après un an, lorsque les tissus sont à nouveau moulables. Il est alors possible d’évaluer, sans processus inflammatoire qui l’empêche, quel a été le résultat définitif de la rhinoplastie.

 

En savoir plus aussi : https://www.santemagazine.fr/beaute-forme/soins-du-visage/refaire-son-nez-sans-chirurgie-334620

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *